Médias

Hassan II: « Faute d'exporter nos tomates, nous exporterons des terroristes »

Hassan II: « Faute d'exporter nos tomates, nous exporterons des terroristes »
juin 13
16:19 2016
Partager

Hassan II, qui aspirait à un nouvel accord entre l'Union européenne et le Maroc concernant les tomates marocaines, avait fait une sortie étonnamment d'actualité. Retour en 1994.

Dans son livre paru en 2015 et intitulé« Brexit : Comment la Grande Bretagne va quitter l'Europe », l'auteur Denis MacShane, qui est aussi l'ancien ministre des affaires européennes britannique, rapporte le contenu d’une entrevue entre le roi Hassan II et Jacques Delors, alors président de la Commission européenne. L'anecdote a été récemment relatée par un twitto, @oef75, extraits du livre à l'appui.

En 1994, Hassan II, qui tentait de dynamiser le secteur des agrumes et de primeurs et de persuader l'Europe d'ouvrir ses marchés aux exportations, avait eu une entrevue sur le protectionnisme agricole avec Jacques Delors. Le monarque annonce à son interlocuteur que le Maroc dispose de cinq millions de fermiers qui veulent exporter leurs tomates vers l'Europe. Delors a alors expliqué que l'agro-hall espagnol, ainsi que les lobbys français et les italiens ne permettraient pas que cela se produise. « Fort bien. Je comprends vos difficultés », rétorque le roi, « mais si le Maroc ne parvient pas à exporter ses tomates, dans dix ans, nous allons exporter des terroristes ».

En 2004 [le 11 mars, NDLR], des Marocains affiliés à Al-Qaïda ont effectivement placé des bombes dans la principale gare de Madrid, Atocha, faisant 202 morts et 1 500 blessés, ce qui a été considéré comme le 11-Septembre européen.

Il est à noter qu'en 1994, l'Espagne dominait le secteur européen de la tomate par le volume de ses exportations, qui s'élevait à près de 700 000 tonnes contre 160 000 tonnes pour le Maroc.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss