Maroc

Pour le Maroc, le décès de Mohamed Abdelaziz est un «non-événement»

Mohamed Abdelaziz. Crédit : AFP
Pour le Maroc, le décès de Mohamed Abdelaziz est un «non-événement»
juin 02
14:45 2016
Partager

«Le Maroc a pris note du décès de Mohamed Abdelaziz. Comme pour tout décès, c’est regrettable, notamment pour la famille et les proches», rapporte la dépêche de l'Agence MAP.

La première réaction des autorités marocaines à l’annonce du décès du secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a été relayée ce jeudi 2 juin par l’agence officielle MAP. Pour le royaume, la mort de Mohamed Abdelaziz est «un non-événement d’un point de vue politique, et sans aucun impact sur le dossier du Sahara marocain», peut-on lire dans cette dépêche qui cite une source officielle. «Le Maroc a pris note du décès de Mohamed Abdelaziz. Comme pour tout décès, c’est regrettable, notamment pour la famille et les proches. (…) Le défunt, tout comme le mouvement séparatiste auquel il appartenait, était effectivement figurant, et non pas acteur du dossier, qui était – et demeure – contrôlé ailleurs », ajoute encore la même source. Par ailleurs, l’inhumation de Mohamed Abdelaziz devrait avoir lieu samedi 4 juin à Bir Lahlou dans les provinces du Sud. Le secrétaire général du Front Polisario et président de l’auto-proclamée RASD, est mort le mardi 31 mai. Le décès du leader du front séparatiste a été annoncé par la chaîne de télévision du Front Polisario, «RASD TV». Selon cette même source, c’est Khatri Addouh, président du Conseil national du Front qui succède pour une période maximale de 40 jours à Abdelaziz, en attendant l’élection d’un nouveau secrétaire général.

Lire aussi : Mort du chef du Polisario Mohamed Abdelaziz

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss