Maroc

Le Maroc participe à des manoeuvres militaires en Arabie Saoudite

Ahmed al-Assiri. Crédit: AFP
Le Maroc participe à des manoeuvres militaires en Arabie Saoudite
février 15
18:55 2016
Partager

Le gouvernement de Riyad a annoncé le début de manœuvres militaires internationales dans le nord de l’Arabie Saoudite.

Le royaume d’Arabie Saoudite a annoncé dans un communiqué repris par l’agence officielle d’information saoudienne (SPA), que les armées de 20 pays avaient entamé des manoeuvres militaires  » les plus importantes jamais organisées dans la région « . L’Arabie Saoudite, chef de file d’une « coalition antiterroriste » formée en décembre 2015 n’indique pas si ces manoeuvres sont en lien avec la mise en place de cette coalition. Cette dernière, dont le commandement est basé à Riyad, est censée « soutenir des opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme » par l’échange d’informations et, si nécessaire, le déploiement de troupes.

Lire aussi:Le Maroc membre d’une coalition antiterroriste de 34 pays musulmans

Parmi les  pays participant à ces manœuvres, dont la durée n’a pas été précisée, figurent  l’Égypte, la Malaisie, le Pakistan, le Maroc, le Tchad, le Sénégal et les pays arabes du Golfe. Les manœuvres appelées « Tonnerre du Nord », comprennent des forces terrestres, aériennes et navales et viennent, selon l’agence SPA, «  rappeler que l’Arabie saoudite, ses frères et ses amis se tiennent ensemble pour faire face à tous les défis et pour sauvegarder la paix et la stabilité de la région ». Serait-ce  les prémisses à une intervention militaire au sol de troupes qui participent à ces manœuvres ? Tout porte à le croire, car selon le général de brigade saoudien Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen qui déclarait le 4 février que « le Royaume est prêt à participer à une opération au sol (contre l’État islamique) en Syrie ».

Lire aussi:Quand les troupes marocaines interviennent à l’étranger

On notera qu’au lendemain d’un entretien avec son homologue saoudien Adel Al-Jubeir qui s’est tenu le mercredi 10 février à Rabat, le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, contacté par nos confrères du site d’information Hespress, a nié « toute discussion entre l’Arabie saoudite et le Maroc au sujet de la participation des troupes marocaines à d’éventuelles interventions militaires au sol en Syrie ». Affaire à suivre.

 

Tags
Partager

Lire aussi