Economie

Le Chiffre d'affaires des assurances en hausse de 6,3% en 2015

Crédit : DR
Le Chiffre d'affaires des assurances en hausse de 6,3% en 2015
décembre 06
10:19 2015
Partager

Les produits d'assurance-vie individuelle ont joué un rôle dans l'expansion du secteur avec une hausse de 19,7 % pour atteindre 3 milliards de dirhams.

Le secteur marocain des assurances est en pleine expansion. D'après une étude du cabinet britannique Oxford Business Group, (OBG) sur le marché des assurances au Maroc, le chiffre d'affaires du secteur s'élevait à 16,78 milliards de dirhams  lors du premier semestre 2015. Un montant qui représente «une hausse de 6,3 % en  glissement annuel et une légère augmentation par rapport au taux de croissance  annuel composé enregistré depuis 2008» écrit le cabinet britannique.

Selon l'étude de l'OBG, cette expansion est tirée par une croissance  notable des contrats d'assurance vie et de capitalisation, qui ont vu leurs  primes augmenter de 13,9 % en glissement annuel, atteignant 5,24 milliards de dirhams . « La forte croissance des produits d'assurance vie est tirée en partie par des facteurs économiques s'exerçant sur le court terme, notamment la croissance  des crédits fonciers et des crédits à la consommation, deux catégories qui contribuent à faire grimper les ventes dans le segment » explique l'OBG qui cite Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance.

Les produits d'assurance-vie individuelle en hausse de 19,7%

D'après le cabinet britannique d'étude, ce sont en particulier les produits d'assurance-vie individuelle, déjà en tête du segment, qui ont joué un rôle moteur dans l'expansion constatée, affichant une hausse de  19,7 % en glissement annuel pour atteindre 3 milliards de dirhams.

Les ventes de contrats de capitalisation affichent également une forte progression soit une hausse de 18,9 %, et s’élevent à 906,1 millions de dirhams. Quant à l'assurance automobile, elle occupe la première place en termes de primes, représentant 32,6 % des ventes totales du secteur. Ce segment  affiche une croissance légèrement inférieure à  celle du secteur dans son ensemble, de 5,1 %, pour un montant de 5,47 milliards de dirhams.

L'OBG  relève par ailleurs que le pays affiche déjà l'un des taux de  pénétration de l'assurance les plus élevés du monde arabe avec 3,2 % du PIB  en 2014, devancé seulement par le Liban.

Pour le cabinet, de nombreuses compagnies d'assurances marocaines ont pu se constituer des capitaux importants, avec à la clé la possibilité d'étendre leurs activités sur des marchés d'Afrique sub-saharienne. «Une telle stratégie présente des avantages de taille, non seulement en  termes de diversification du portefeuille mais aussi en termes de résultats», a  ajouté l'OBG, indiquant que le marché africain des assurances a enregistré en  moyenne une croissance de 10,2 % en 2013, contre une croissance mondiale moyenne de 2,5 %.

Wafa Assurance va recourir aux succursales d'Attijariwafa  en Afrique

En septembre 2015, Saham Finances, qui contrôle Saham Assurances, a annoncé l'acquisition d'une participation de 53,6%  dans le réassureur nigérian Continental Reinsurance, suite à la sortie du  gestionnaire de fonds d'investissement «Emerging Capital Partners». Le groupe marocain a réalisé d'autres acquisitions en Angola (2012), au Kenya (2013) et au Rwanda  (2014), «portant à 31 le nombre de compagnies d'assurance et de réassurance dans son giron » précise le cabinet britannique.

L'OBG n'a pas manqué de citer d'autres grands acteurs du secteur marocain des assurances s’attellent à développer leur présence sur le continent notamment de Wafa Assurance, qui est déjà implantée en Tunisie, au Sénégal et  au Cameroun. Mais La compagnie marocaine vise en particulier les marchés de Côte d'Ivoire, du Gabon et du Congo.

D'après l'OBG, «Wafa Assurance entend avoir recours au réseau de succursales de sa société sœur, Attijariwafa Bank actuellement présente sur 23 marchés pour vendre ses produits d'assurance».  L'OBG précise également contrairement aux autres assureurs marocains qui, d'une manière générale, ont misé sur une stratégie d'acquisition, « cette  compagnie d'assurance compte développer son réseau  africain en mettant sur pied de nouvelles entités».

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss