Monde

Des responsables de la RAM convoqués par le parlement sierra-léonais?

Crédit : Abdallahh / Flickr
Des responsables de la RAM convoqués par le parlement sierra-léonais?
juin 17
14:15 2015
Partager

Les autorités sierra-léonaises souhaiteraient interroger les responsables de la RAM suite à plusieurs plaintes pour perte de bagages. La RAM affirme de son côté ne pas être informée de cette décision.

Du souci pour la Royal Air Maroc (RAM) en Sierra Léone? L’Agence de presse africaine APA, rapporte que « les responsables de la Royal Air Maroc ont été cités à comparaître devant le Parlement sierra-léonais  après  des pertes de bagage ». La raison de cette convocation? Plusieurs passagers sierra-léonais se seraient plaints de la perte de leur bagage par la compagnie aérienne. Les clients mécontents affirment  même que rien n’a été fait pour retrouver leurs bagages perdus.

Mais cette affaire a pris de l’ampleur quand un député du parti au pouvoir  qui s’est également plaint d’avoir vécu la même expérience a menacé  la RAM de poursuites judiciaires.

Face à cette nouvelle situation, le président du parlement sierra-léonais, Sheku Doumbouya,  a affirmé  lundi 15 juin que « les responsables de la compagnie aérienne marocaine seront interrogés sur les préoccupations des passagers», indique l’APA.  Selon la même source, le président du Parlement a affirmé que même si le Maroc devrait être félicité pour sa « démarche audacieuse » lors de l’épidémie Ebola dans le pays   «il doit aussi y avoir un critère quant à la façon  dont la compagnie aérienne devrait opérer dans le pays».

La RAM avait décidé de maintenir ses liaisons aériennes avec les pays touchés par le virus Ebola (la Sierra Leone y compris) malgré la menace d’épidémie qui a causé la mort de plusieurs milliers de personnes.

 La RAM «pas au courant» de la convocation

Contacté par Telquel .ma à propos de cette  affaire, Driss Benhima le président de la RAM  affirme de son côté  « ne pas être au courant de cette convocation ».

« La RAM s’attend à  être convoqué devant le parlement sierra-léonais pour être remerciée de son geste de solidarité pour avoir  desservi le pays  alors qu’il  était frappé par l’épidémie d’Ebola et non pour perte de bagages » s’est contenté de répondre le responsable de la RAM.

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss