Monde

Le blogueur saoudien Raef Badaoui nommé au prix Nobel de la paix

Raïf Badaoui. Crédit : AFP
Le blogueur saoudien Raef Badaoui nommé au prix Nobel de la paix
février 02
13:35 2015
Partager

Edward Snowden, le blogueur saoudien Raef Badaoui, ou encore le pape. Tous sont nominés au prix Nobel de la paix de 2015.

Comme à l'accoutumée, la liste des candidatures est tenue secrète mais les personnes habilitées à proposer une candidature au prix Nobel de la paix - parlementaires et ministres, anciens lauréats, certains professeurs d'université... - peuvent annoncer publiquement l'identité de leur "poulain".

Et après le choc causé par l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo, hérauts et symboles de la liberté d'expression figurent en bonne place: Edward Snowden, le blogueur saoudien Raef Badaoui ou encore le journaliste danois, Jyllands-Posten, connu pour avoir publié des caricatures du prophète Mohammed dans son journal, en 2005.

Une pétition pour la nomination de Raef Badaoui

« Cette année encore, nous voyons que les candidatures reflètent les dossiers qui ont dominé l’actualité des derniers mois », a expliqué à l’AFP, Olav Njoelstad, le nouveau directeur de l’Institut Nobel. La référence est faite à l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo, mais aussi au sort réservé au blogueur Raef Badaoui. Condamné à 10 ans de prison et 1.000 coups de fouet pour "insulte" envers l'islam, Raef Badaoui a été nominé conjointement avec son compatriote, l'avocat et militant des droits de l'Homme, Walid Aboul Khair, également emprisonné en Arabie saoudite.

"Alors que tout le monde disait 'être Charlie' il y a quelques semaines, des chefs d'État ont assisté aux obsèques du roi d'Arabie saoudite, qui viole tous les droits de l'Homme, exécute et fouette ceux qui usent de leur liberté d'expression, et traite les femmes pire que des animaux", a souligné la parlementaire norvégienne Karin Andersen qui a coparrainé la candidature des deux Saoudiens avec son compatriote Snorre Valen. D'autre part, une pétition sur Change.org a été est lancée pour pousser le comité du Prix Nobel à choisir le bloguer et l'avocat.

Dans des registres différents, on retrouve le pape François, proposé par un élu - musulman - norvégien, le médecin congolais Denis Mukwege, les président et ex-président tunisiens Béji Caïd Essebsi et Moncef Marzouki, la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (Ican), Maggie Gobran surnommée la "Mère Teresa du Caire", ou encore la "Société de soutien à l'article 9", groupe d'activistes attachés au pacifisme de la Constitution japonaise.

La liste des candidatures pourra encore être allongée par les cinq membres du comité Nobel lors de leur première réunion début mars, la remise du prix étant prévue début octobre.

Avec AFP

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss