insolite

«Trop sexy», une journaliste sportive manque de se faire virer

Crédit : DR
«Trop sexy», une journaliste sportive manque de se faire virer
novembre 07
14:50 2014
Partager

Une journaliste de la chaîne de télévision de l'Etoile Rouge de Belgrade s'est vue interdite de fouler la pelouse de son club, parce que les joueurs n'arrivaient pas à se concentrer.

Le charme peut vite devenir un handicap. Une journaliste serbe de la chaîne officielle du club de football l’Etoile Rouge de Belgrade, Katarina Sreckovic, en a fait l'expérience. La jolie brune, dont le travail consiste notamment à recueillir les déclarations des joueurs lors de leurs entraînements, s'est en effet vue demander à plusieurs reprises de quitter le terrain parce que sa présence perturbait les footballeurs. Au point que la jeune présentatrice a cru qu'elle allait perdre son travail.

Dans une interview reprise par le journal anglais le Daily Mirror, elle se souvient :

C'était dur parce que pendant un temps, j'ai cru qu'ils ne seraient pas du tout capables de travailler avec moi. Plusieurs fois, on m'a demandé de partir parce qu'on me disait que j'étais une distraction et que les joueurs se plaignaient de ne pas réussir à se concentrer.

« Mais je pense qu'aujourd'hui, ils sont habitués », précise l'animatrice de 25 ans, fan du club aux 26 titres de champion de Serbie depuis son enfance, et diplômée en chinois et en littérature.  Katarina Sreckovic confie encore ne pas mélanger vie privée et professionnelle : son compagnon n'est pas footballeur, mais c'est un supporter de l'Etoile Rouge de Belgrade.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss