Maroc

Fatima, 26 ans mère célibataire habitant un bidonville

juillet 17
09:49 2014
Partager

Fatima Zahra est mère célibataire. Âgée de 26 ans, elle est déjà mère de trois enfants. Il y a deux ans et demi, sa maison s'est effondrée dans l'ancienne médina de Casablanca. Depuis, elle habite avec ses enfants dans un petit bidonville, près de la médina. Portrait.

Tags
Partager

Lire aussi

  • lamia

    Comment avoir les coordonnées de cette maman afin de lui venir en aide merci

  • adamaria

    Bonjour j aimerai aider cette mère coordonnées SVP je serai au Maroc courant aout

  • mehdi bekkaoui

    Je cherche les coordonnées de cette femme afin de lui présenter de l'aide ! Merci

  • yousef

    Bonjour ,les coordonnées pour venir en aide svp ,merci: [email protected]

  • Habiba

    Tant qu'on refusera l'éducation sexuelle dans ce pays, informer sur la contraception, sur la pilule du lendemain, on se retrouvera avec des générations d'enfants nés en dehors du mariage et dont la vie est compromise d'avance.

    • Tom

      Vous pensez vraiment que tout enfant né hors du mariage ne peut pas s'en sortir ?

  • Myriem

    Malheureusement, c'est comme ça que vivent la plupart des marocains. Vous n'ouvrez pas vos yeux sur le moment présent, il faut vous montrer les choses pour que vous réagissiez. Cette vidéo montre une partie de ce que ces pauvres personnes endurent chaque jour. C'est avant qu'il fallait réagir, lorsqu'il était encore temps. Mais non, nous on vit aisément, et on laisse les plus faibles se débrouiller.
    Cordialement, une personne de 14 ans.

    • Tom

      Oui Myriem, les adultes ont souvent besoin de voir des portraits pour avoir de la compassion. On auront plus de compassion en voyant quelque chose qu'on pourrait voir. La détresse d'une famille qui n'a plus de toit.. La souffrance de tout un peuple est plus au delà du champs de vision habituel des gens et ils ont plus de mal à comprendre et à avoir de la compassion.
      Pourquoi donner de l'aide à cette personne en particulier ? Parce qu'on l'a vu, qu'on a vu sa souffrance personnelle et que quelque part on l'a vécu...

    • maria

      Chère Demoiselle,
      Du haut de vos 14 ans, vous avez un grand discernement. Oui, ce que vous dites est vrai, la majorité des marocains vivent comme ça, mais nos concitoyens ne veulent pas le reconnaître et préfèrent répéter de façon absurde: "Au maroc, personne ne meurt de faim"!!! Les mêmes qui font travailler des personnes à tout faire pour deux sous, consomment sans modération les produits bling bling et vivent en décalage avec la réalité de ce pays!

      L'indifférence est de mise aujourd'hui, la société civile a baissé les bras ou n'a jamais levé les bras...peu la fait réagir dans des sujets à propagande éphémères! Le pain n'est pas le seul but de cette vie, tout citoyen a droit au minimum: santé, éducation, logement, etc...chimère, je pleure mon pays qui ne pourra jamais réhabiliter les choses à leur juste place!
      Tant que les boss auront des esclaves qu'ils payent à moins de 1000 dh ( garçons de cafés, femmes de ménages, agents de sécurité, etc..) les riches deviendront plus riches chaque jour et le gap ne fera qu'augmenter. Ouff, quelle tristesse!

  • Youssef Oubelkacem

    bidonville el hank Casablanca

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss