Economie

Propriétaires de puits, préparez-vous à payer une redevance

Le ministère de l'Agriculture justifie sa décision par la gestion des nappes phréatiques. Crédit : Lalla Ali/Flickr
Propriétaires de puits, préparez-vous à payer une redevance
juillet 15
16:48 2014
Partager

Les propriétaires de puits non encore déclarés aux autorités ont jusqu'à d’octobre 2015 pour le faire.

Le ministère de l’Agriculture a décidé de proroger de deux ans le délai prévu pour les propriétaires de puits pour déclarer leur point d’eau à l’Agence du bassin urbain dont ils relèvent. Ils ont ainsi jusqu’au 2 octobre 2015 pour déclarer leurs puits et les équiper d’un compteur, qui leur permettra de payer une redevance sur l’eau qu’ils ponctionnent.

Cette déclaration ne concerne cependant que les puits installés avant le premier janvier 2009. Ceux ayant été installés sans autorisation après cette date étant de fait en infraction avec les dispositions du décret n°2-07-96 du 16 janvier 2009.

Les pouvoirs publics affichent leur volonté de recencer les points d’extraction d’eau non déclarés et de les soumettre à la réglementation en vigueur. L’enjeu de ces décisions est d'organiser l'exploitation des nappes phréatiques. La mise en place d’une redevance sur les eaux prélevées par les usagers devrait inciter ceux-ci à utiliser de manière plus rationnelle leurs ressources en eau.

Tags
Partager

Lire aussi

  • boubker

    comment les autorités il peut savoir les gents qui possède des puits non encore déclarés ?

    • Felex

      Tout se sait au Maroc !

    • Hmida TroisMille

      le mqaddem qui chemchem

  • siham

    haraaam deja qu'ils n'ont pas l'eau courante il doivent maintenant payer en plus

  • victor

    Bientot on nous installerait des compteurs sur le nez pour controler le nombre de M3 d'air consomme par chaque individu et nous imposer la facture a payer avec des tarifs de tant de Dh par M3 d'air consomme par personne.

    la recherche d'autres impositions impose qu'on innove sans arret et on serait meme pret a faire payer une vignette pour chaque cheval,mulet ou meme ane que possederaient les ruraux dans le pays le plus beau du monde.
    Du cote de l'imposition des citoyens c'est la creativite continue ,l'innovation et le progres accomplis.
    Bien entendu ll faudrait trouver de l'argent pour payer les 40 ministres et toute l'armada qui constitue tout cet etat major de bataillons de responsables surpayes et qui ne font que se tourner les pouces et a ne rien faire de concluant pour les populations demunies a part augmenter les prix des denrees alimentaires qui ont subi une hausse vertigineuse apres la fameuse augmentation des prix de carburants decidee courageusement par si Benkirane.

    • Hmida TroisMille

      Hors sujet.
      Dans un pays qui connait des problèmes de sécheresse, il est normal de faire payer ceux qui puisent dans la nappe phréatique.
      Car il s'agit bien de cela : l'eau extraite d'un puits privé, c'est de l'eau en moins pour la collectivité.

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss