Ballade dans les jardins d’Aigue Marine, le nouveau projet de AmanDary à Dar Bouazza

Ballade dans les jardins d’Aigue Marine, le nouveau projet de AmanDary à Dar Bouazza

Connaissez-vous Aigue Marine, le nouveau projet immobilier du groupe AmanDary ? Situé à Dar Bouazza, à 8 minutes à peine du Morocco Mall et à moins de 3 minutes de la rocade, ce complexe résidentiel comprend pas moins de 105 appartements (de 174 et 216 m2). Un tel espace de vie matérialise, plus que jamais, la philosophie du promoteur qui a choisi d’opter pour une démarche volontairement respectueuse de l’environnement, tout en offrant un cadre de vie propice à l’épanouissement personnel et familial.

Ainsi, et avec seulement 6 appartements par bloc et 2 appartements par étage, le projet se caractérise par sa très faible densité d’habitation. Résolument modernes et perdues dans un écrin de verdure, les bâtisses du complexe résidentiel arborent de larges baies vitrées qui s’ouvrent sur un environnement à la fois préservé et ouvragé. Leur agencement, de même que leur orientation, ont été étudiés afin d’offrir un ensoleillement optimal et une vue dégagée. Leur matériaux ont été triés sur le volet afin d’inscrire le projet dans une vision long-termiste. Certains appartements, situés en RDC, intègrent des jardins privatifs d’une superficie de 70 à 120 m2.

Le projet accorde également une place de choix aux installations « outdoor ». Et pour cause, les aménagements extérieurs concilient avec subtilité les plaisirs de la rencontre et des loisirs à ceux de la décontraction et de la quiétude. Exempt de circulation, tout le parcours paysager du projet délivre une expérience sensorielle qui invite à la reconnexion avec la nature. Il faut dire qu’à peine 30 % de la surface globale a été construite, à l’heure où 70 % de cette superficie comprend des promenades et des équipements répartis sur 3 hectares de terrain. Les espaces verts se déclinent en jardins thématiques allant de celui des senteurs à celui des couleurs : on peut découvrir, lorsque l’on s’y ballade, des bosquets extrêmement romantiques, mais également des topiaires très originales. Un potager bio, séduisant autant par ses cultures que pour son caractère pédagogique, prend également place au cœur du projet. Les espaces dédiés spécifiquement aux activités récréatives et aux moments conviviaux en famille ou entre amis sont légions.

Le complexe résidentiel compte aussi un lounge événementiel, un coin feu, 2 piscines dont 1 semi-olympique, 1 terrain de mini-foot et des aires de jeux. Le tout est plaisamment distribué sur une promenade qui ne manque pas d’inviter à la flânerie et à la rêverie. Tout au long du parcours optimisé, se nichent de nombreux jeux pour enfants (marelle, échiquier, tourniquet…), mais aussi plusieurs pergolas aux assises confortables, ainsi que divers points d’eau apportant leur note de fraicheur à ce cheminement bucolique.

A titre de rappel, l’aventure entrepreneuriale d’AmanDary avait débuté il y a 30 ans de cela sous la bannière d’Atlas Bâtiment, société qui se spécialisait alors en génie civile. Peu à peu, ce core business a fini par se développer pour finalement devenir un fleuron de l’immobilier moyen et haut standing qui marque aujourd’hui le paysage urbain casablancais. Parmi les projets phares du Groupe, on peut citer la résidence Chamis du quartier Racine (2008), l’Espace Porte Ghandi – 3 immeubles (2009), les Jardins Bellevues – 36 villas (2010), la résidence Saphir (2017), mais aussi aujourd’hui les résidences Aigue Marine qui se déclinent en appartements et villas dont la construction est en cours.

article suivant

Endetté, le Chabab Rif Al Hoceima peine à financer sa pré-saison