Auto expo 2018: Suzuki revient, Lexus débarque
La Vitara et la Lexus LS (à d.)

Auto expo 2018: Suzuki revient, Lexus débarque

L’offre sur le marché automobile marocain s’enrichit de deux nouvelles marques. D’un côté Suzuki, qui y reprend pied après deux ans d’absence, et Lexus, marque haut de gamme de Toyota qui vient chasser sur les terres des labels “premium” allemands.

Par

Le marché automobile a beau traverser une zone de turbulence, avec des ventes en baisse de 8% à fin mars par rapport à l’année précédente, il n’en reste pas moins réceptif à l’arrivée de nouveaux produits, voire de nouvelles marques. C’est du moins la conviction de deux importateurs, qui ont profité de la tenue de l’Auto Expo 2018 pour annoncer la commercialisation de deux nouvelles marques.

Suzuki fait son come-back

La première est Suzuki, qui n’est pas à proprement dire une nouvelle venue. La marque japonaise a en effet un long historique sur le marché marocain, qu’elle avait cependant déserté il y a un peu plus de deux ans. Elle opère aujourd’hui son come-back par le biais d’un nouvel importateur, qui n’est autre que CFAO Motors Maroc.

Ce retour se concrétise en outre avec une gamme entièrement renouvelée, distribuée dans les trois succursales de l’importateur à Casablanca, Rabat et Agadir. Celles-ci seront bientôt rejointes par de nouveaux points de vente à Marrakech, Fès, Meknès, Tanger et Oujda. Pour le moment, l’offre de Suzuki ne comprend que trois modèles. Il s’agit de la Baleno, citadine polyvalente -concurrente de la Renault Clio- motorisée par un 1.2 l essence de 90 ch, du Crossover compact S-Cross, mû par un 1.6 l Diesel de 120 ch, ainsi que de la nouvelle génération de l’emblématique Vitara, SUV urbain entraîné par le même 1.6 l Diesel de 120 ch et proposé en deux niveaux de finition. Cette gamme sera complétée avant la fin de l’année avec le lancement de la citadine branchée Swift, du Crossover de poche Ignis et de la nouvelle mouture du Jimny, petit 4×4 aux lignes délicieusement vintage.

Suzuki-Vitara Side G Suzuki-Vitara interior 2
Suzuki-Vitara interior 1

Lexus, nouveau venu dans le “premium”

L’autre nouvel arrivant est Lexus, la marque haut de gamme du groupe Toyota qui déjà été commercialisée de manière sporadique sur le marché marocain. Elle débarque aujourd’hui de manière officielle via l’importateur Toyota du Maroc, avec l’ambition de chasser sur les terres des labels “premium” allemands. Pour ce faire, la marque nippone disposera pour la première fois de son propre showroom et d’une gamme complète. Signe distinctif : cette dernière est composée quasi-exclusivement de modèles à motorisation hybride, technologie sur laquelle Lexus compte pour s’imposer sur notre marché. Et pour cause, ce type de motorisation bénéficie désormais d’un régime fiscal préférentiel qui l’exonère de la fameuse “taxe sur les voitures de luxe”.

La gamme comprend d’abord le NX 300h, SUV compact qui se distingue par son style anguleux et par sa motorisation hybride essence d’une puissance totale de 197 ch, qui revendique une consommation moyenne de 5,2 l/100 km.

Un cran au-dessus se place le RX 450h, grand SUV concurrent des BMW X5 et Audi Q7, dont le groupe hybride associe un V6 3.5 l et un moteur électrique. À la sortie : une puissance cumulée de 313 ch et une consommation moyenne annoncée à 5,5 l/100 km. Troisième membre de la famille, le LX 450d n’est autre qu’un Toyota Land Cruiser L200 “rebadgé”. Il est aussi le seul à s’équiper d’une motorisation plus conventionnelle, en l’occurrence le V8 Diesel de 268 ch.

Enfin, au sommet de la gamme se place la LS 500h, rivale des Mercedes Classe S et autre BMW Série 7. Vaisseau amiral de Lexus, cette limousine de 5,24 m de long bénéficie du nec plus ultra en matière d’équipements de confort et d’aides à la conduite, ainsi que d’une présentation intérieure mettant en exergue le raffinement de l’artisanat japonais. la partie mécanique n’est pas en reste, avec un groupe hybride mariant un V6 3.5 l essence et un moteur électrique, pour une cavalerie combinée de 359 ch. Quant au LC 500h, superbe coupé sportif aux lignes épurées également exhibé à l’Auto Expo 2018, il ne sera disponible que sur commande.

 

article suivant

Guelmim-Oued Noun : La vraie-fausse démission d'Abderrahim Bouaida