Bassou : “Plus on se moque de soi, plus le gag est admissible par le public”

Bassou Crédit: DR

Smyet bak ?

Salem.

Smyet mok ?

Fatima.

Nimirou d’la carte ?

BB118495.

Vous avez assisté à tous les matchs de l’équipe nationale au Qatar. Sans mauvaise foi, avez-vous vraiment cru aux chances du Maroc ?

Honnêtement, non. Certes, j’avais confiance en nos joueurs, mais je ne m’attendais pas, comme tous les Marocains, à ce que l’équipe nationale se qualifie pour la demi-finale. Mais bravo à cette équipe, elle nous a rendus tous heureux et fiers.

Comment avez-vous financé un séjour si long au Qatar ? Vol, braquage, racket…

Comparé au Maroc, tout est plus cher au Qatar. J’y ai passé quinze jours, dans le cadre d’une émission de Medi1TV visant à faire connaître la culture marocaine aux spectateurs du Mondial. Concernant l’hébergement et les tickets des matchs, tout a été financé par le média.

Vous pensez avoir bien représenté la culture marocaine ?

Oui, auprès de toutes les nationalités qui étaient présentes. Nous avons travaillé sur plusieurs aspects, des habits traditionnels à la gastronomie marocaine. Nous leur avons fait goûter…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés