Coulisses du FIFM 2022 : les stars soufflent le show et l’émoi

Après deux ans d’absence, c’est lors d’un show flamboyant que s’est lancée la 19e édition du festival international du film de Marrakech, vendredi 11 novembre. Rendez-vous immanquable des cinéphiles, le festival met cette année l’immense star de Bollywood Ranveer Singh à l’honneur.

Par et

Le jury de la 19e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) : le réalisateur australien Justin Kurzel, la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi, l’acteur franco-algérien Tahar Rahim, l’actrice allemande Diane Kruger, le réalisateur italien Paolo Sorrentino (président du jury), la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki et l’actrice britannique Vanessa Kirby. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

L’émotion était palpable, tant autour du palais des congrès que dans la salle des ministres où se tenait la 19édition du Festival international du film de Marrakech. L’événement avait manqué aux Marrakchis et aux férus de cinéma. Le coup d’envoi a été donné par le traditionnel défilé des stars internationales et de figures du cinéma marocain, acclamées par une foule heureuse de revenir à la rencontre des personnalités du grand écran. Et c’est dans une salle bondée que le prestigieux jury, présidé par le réalisateur italien Paolo Sorrentino, a été présenté : l’acteur franco-algérien Tahar Rahim, l’actrice britannique Vanessa Kirby, l’actrice allemande Diane Kruger, le réalisateur australien Justin Kurzel, la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki et la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi.

Magie du 7eart

S’exprimant à cette occasion, Paolo Sorrentino s’est réjoui de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés