Glovo, Jumia Food, Yassir : “On parle ici de taylorisme numérique”

Spécialiste des questions liées à l'ubérisation, le management algorithmique, la santé au travail des travailleurs des plateformes, Salma El Bourkadi, docteure en sciences de l'information et de la communication,  analyse l’émergence de ce phénomène économique au Maroc. Une évolution dont les services de livraison à domicile sont devenus l’exemple le plus symptomatique.

Par et

Comment l’ubérisation du travail s’est-elle installée au Maroc?

Salma El BourkadiCrédit: DR
Il faut comprendre ce qu’on entend par ubérisation. Si le terme est apparu très rapidement après l’émergence d’Uber, sa signification a évolué durant ces dix dernières années. Au début, on liait ce phénomène à cette capacité des entreprises technologiques à bouleverser un domaine d’activité en introduisant une plateforme numérique de mise en relation disruptive des règles classiques d’un marché. Ce qui rendait de ce fait obsolètes certaines pratiques professionnelles et imposait un nouveau repositionnement stratégique pour les entreprises.

”Le mot ubérisation est employé comme synonyme de la précarisation de l’emploi ou de la régression du droit du travail”

Salma El Bourkadi
Or, depuis quelques années, le…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés