Primes de performance, intégration des contractuels... où en est le nouveau statut des enseignants ?

Le ministère de l'Éducation nationale prévoit d’instaurer une “prime de performance” pour les enseignants méritants, tout en répondant favorablement à bon nombre des revendications des “contractuels”. Pourtant, Chakib Benmoussa n’a pas encore réussi à trouver un accord global avec les syndicats. Quels sont les points qui coincent encore?

Par

Les élèves sont répartis dans les classes de l'établissement selon des listes. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Le projet de révision du statut des fonctionnaires de l’Education nationale, dont le but est d’unifier les statuts qui encadrent actuellement les différentes catégories de personnel du ministère ne fait pas encore l’unanimité. La Commission spéciale chargée du dossier, composée du ministère de tutelle et des cinq syndicats les plus représentatifs du secteur, s’est à nouveau réunie du lundi 19 septembre au vendredi 23 septembre. Elle est censée arriver rapidement à un consensus sur les premières mesures financières, afin qu’elles puissent être intégrées au projet de Loi de finances 2023. Ce dernier est au menu du prochain Conseil des ministres, prévu début octobre. Quant au projet de révision dans son entier, incluant notamment des décrets d’application, le rapporteur syndical de la commission en question, Abderrazak El Idrissi (de la Fédération nationale de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés