Supply chain, e-mobility, coût énergétique… les enjeux de la relance du secteur de l'industrie automobile

L’Association marocaine pour l’industrie et la construction de l’automobile (AMICA) s’apprête à organiser la 7ème édition de l'Automobile meetings Tangier-Med (AMT) du 26 au 28 octobre prochain à Tanger. La thématique choisie renvoie directement au contexte poste-pandémie : « quelle stratégie pour la relance du secteur de l'industrie automobile ? »

Par

Des ouvriers dans l'usine Renault de Tanger, le 4 juin 2020. Crédit: MAP

Avant d’entamer ce raout professionnel spécialement conçu pour développer les futurs partenariats sur le marché euro-méditerranéen, l’AMICA continue d’explorer toutes les opportunités d’investissements et d’échanges entre le Maroc et l’Europe. La conjoncture, elle, reste liée au coût des énergies, le gaz tout particulièrement. Grand débat mondial du moment. Mais d’autres sujets préoccupent les professionnels. C’est notamment le cas des difficultés d’approvisionnement pour le secteur industriel marocain.

Tanger, plaque tournante

« Le choix de Tanger pour abriter un tel événement n’est pas fortuit », a souligné le président de l’AMICA Hakim Abdelmoumen, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation détaillée du programme de l’AMT 2022, organisée le 16 septembre à Tanger. La ville et sa région disposent depuis quelques années d’un tissu industriel dense, intégré, mais surtout aux…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés