Ukraine-Russie : que devient Brahim Saadoun, deux mois après sa condamnation à mort par le Donetsk ?

Condamné à mort pour “mercenariat”, le jeune marocain Brahim Saadoun attend toujours le verdict final du tribunal de Donetsk après l’appel déposé par ses avocats.

Par

Les deux Britanniques (à gauche et à droite) et le Marocain Brahim Saadoun (au centre), condamnés à la peine de mort le 9 juin 2022 par les autorités séparatistes de Donetsk. Crédit: Capture d'écran - Euronews

Le 9 juin dernier, la chambre d’appel de la Cour suprême de l’autoproclamée République populaire de Donetsk a condamné à mort le jeune étudiant marocain Brahim Saadoun, considéré comme un “mercenaire” par les autorités pro-russes du Donetsk suite à son engagement auprès de l’armée ukrainienne. Une condamnation contre laquelle la défense de l’accusé a fait appel. Deux mois plus tard, la justice de cette région séparatiste de l’Ukraine ne s’est toujours pas exprimée sur l’affaire. Qu’en est-il ?

Processus en cours

Contacté par TelQuel, le père de Brahim, Tahar Saadoun, nous assure que le dossier n’a pas été reporté, précisant que ce retard est dû au congé des magistrats de la Cour. “Ceci est tout à fait normal, il est dû au fait que le personnel du tribunal est en congé durant cette période. La Cour se penchera sur le dossier après la reprise le 19 septembre”, nous éclaire-t-il, indiquant qu’aucune date n’a été encore fixée pour…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés