Hydrocarbures : pourquoi les prix ont-ils baissé ? Réponses d’un expert

Depuis le 16 juillet, les Marocains ont vu baisser les tarifs des carburants d’environ 1,20 dirham après plus de six mois de hausse continue. Cette dernière variation intervient dans un contexte de baisse du prix du baril brut à l’échelle internationale, mais aussi d’une campagne de protestation sur les réseaux sociaux réclamant la baisse des prix des carburants et le départ du chef du gouvernement. Quelles sont les véritables raisons de cette diminution ?

Par

AFP

Après avoir atteint un pic de plus de 17,80 dh/L (pour l’essence) et 16,25 dh/L (pour le gasoil), les prix du carburant à la pompe ont connu une baisse légère, d’environ 1,20 dirham le litre. Très attendue, cette baisse est le résultat de la diminution de la valeur du baril au niveau international, nous explique l’expert en énergie Mostafa Labrak. Elle est donc loin d’être une réaction officielle à la campagne de hashtags lancée sur les réseaux sociaux.

À quel point le prix à la pompe est-il lié à celui du baril ?

Selon cet expert, la baisse enregistrée aux stations-service marocaines est le résultat de la diminution de la valeur du…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés