Covid-19 : pourquoi la pandémie repart-elle à la hausse ?

Après trois mois d’accalmie, le nombre de cas de contaminations au Covid-19 augmente. S’agit-il du début d’une nouvelle vague, ou d’une phase transitoire confirmant la fin de la pandémie ?

Par

Le royaume connaît une résurgence progressive de la pandémie, après trois mois d’accalmie. La faute, selon les spécialistes, à un relâchement des mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Crédit: TNIOUNI

Alors que le royaume sortait peu à peu de la pandémie, les feux de signalisation épidémiologiques ont subitement viré du vert faible à l’orange moyen. En ce début de période estivale, la situation s’annonçait pourtant autrement : sorti de la vague Omicron, le Maroc avait allégé son protocole sanitaire en levant la double obligation de vaccination et de test PCR, en prévision de l’opération Marhaba 2022 et de l’ouverture de la saison touristique estivale. Mais dès le 10 juin, la barre des 1000 nouveaux cas quotidiens a été franchie. Six jours plus tard, les chiffres du ministère de la Santé détectaient 1568 nouveaux cas positifs au coronavirus, confirmant une résurgence progressive de la pandémie, après trois mois d’accalmie. Selon Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, “il fallait s’y attendre”.

Pas de cas grave, pas de restrictions

“A la fin du ramadan, il y a…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés