Santé : le tabac chauffé, antidote ou nouveau mal ?

Malgré son apparence de gadget high-tech dont raffoleraient les bobos, le système IQOS est-il vraiment moins dangereux pour la santé que la cigarette ordinaire reconnue mortelle ? TelQuel a posé cette question et bien d’autres à des experts internationaux. Leurs réponses sont tranchantes et détruisent 70 ans de
mensonges colportés par l’industrie du tabac.

Par , et

“La réalité est que l’on ignore encore le degré réel de nocivité de ce nouveau produit. Car cela prend des décennies pour que les symptômes se manifestent dans l’organisme”, selon Erin Vogel, une spécialiste américaine. Crédit: DR

Vendu au Maroc depuis novembre 2021 aux côtés des cigarettes “traditionnelles” et des e-cigarettes ancienne génération, le dispositif de tabac chauffé IQOS de Philip Morris a fait l’objet de vives critiques outre-Atlantique. La minimisation de sa nocivité par son fabricant est largement remise en cause par la communauté scientifique internationale. Les auteurs de différentes études menées par des organismes indépendants crient au scandale. Ils accusent l’industriel américain de publicité mensongère et de communication trompeuse pour les consommateurs qu’il incite au tabagisme en prétendant les aider à sortir de l’addiction. Pour y voir plus clair, TelQuel est remonté à la source des accusations et contre-accusations qui pèsent sur IQOS. Parole a été donnée aussi bien au directeur général de Philip Morris Maroc (PMM) qu’à divers chercheurs et spécialistes…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés