Réclame et publicité : presque un siècle que le mensonge fait un tabac

Cela fait presque 100 ans que Philip Morris et d’autres fabricants de tabac multiplient les campagnes trompeuses sur le danger pour la santé que représentent leurs cigarettes. Tour à tour, plusieurs acteurs de la société ont été appelés en renfort pour encourager la consommation de tabac grâce à des techniques parfois extrêmes. Tour d’horizon à travers des images sélectionnées par des chercheurs de l’Université de Stanford.

Par , et

Promis, c’est le docteur qui le dit

Ce n’est que dans les années 1940, voire 1950, que les premières études sur les dangers de la consommation de cigarettes sont publiées. Pour leur contre-attaque, les fabricants de tabac font appel à des médecins, et en particulier aux ORL, pour tenter de démentir ces études en assurant que leurs cigarettes n’irritent pas la gorge. Un message évidemment faux.

à lire aussi

Avant le bébé nageur, le bébé fumeur

Durant les années 1950, Philip Morris tente de normaliser le fait de fumer des cigarettes dans le cercle familial à travers cette campagne de publicité pour Marlboro. On peut y voir…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés