Législatives françaises : ça se passe aussi au Maroc

Plus de 100.000 Français établis au Maghreb et en Afrique de l’Ouest s’apprêtent à élire, les 5 et 19 juin prochain, un député qui les représentera à l’Assemblée nationale en France. Une élection majeure pour la communauté largement installée au Maroc, qui reste toutefois méconnue quant à ses enjeux politiques et diplomatiques. On fait le point.

Par

Les députés des Français de l’étranger sont chargés de porter la voix d’électeurs habitant dans des zones souvent très étendues. C’est le cas de la circonscription du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest, qui regroupe 16 pays. Crédit: AFP

Une circonscription, seize pays

Les députés des Français de l’étranger sont récents à l’Assemblée nationale. C’est sous le mandat de Nicolas Sarkozy que 11 nouvelles circonscriptions sont créées et connaissent leurs premières élections en 2012. Les parlementaires élus sont chargés de porter la voix de Français habitant dans des zones souvent très étendues. C’est le cas de la 9e circonscription, appelée circonscription du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest, qui regroupe 16 pays. En 2017, 107.000 personnes étaient inscrites sur les listes électorales. Mais à la différence de l’élection présidentielle, les élections législatives ne mobilisent que très peu. 82% d’abstention en 2012, 88% en 2017. Chose inédite cette année, le vote pourra se faire par Internet pour les Français de l’étranger, du 27 mai au…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés