Sommet mondial de l’hydrogène : dans les coulisses de la première rencontre entre Marocains et Néerlandais

Le 10 mai, en marge du Sommet mondial de l’hydrogène à Rotterdam, une table ronde a réuni acteurs marocains et néerlandais du secteur. Une occasion pour la délégation marocaine de mettre en avant les atouts du royaume pour produire l’énergie du futur.

Par

Ce 10 mai, les acteurs néerlandais et marocains du secteur de l’hydrogène ont le sourire, entrevoyant “de nombreuses opportunités de collaboration”. Crédit: DR

Ce mardi 10 mai, l’ambiance est joviale mais studieuse dans cette petite salle du centre de conférences Rotterdam Ahoy. La bâtisse et la ville accueillent depuis deux jours le World Hydrogen 2022 : un sommet et une exposition consacrés au progrès de l’industrie de l’hydrogène, considérée comme l’énergie du futur. Justement, un groupe de Marocains compte bien prendre part aux débats et présenter les projets du Maroc dans ce domaine. Parmi eux, certains représentent des entreprises privées comme Nareva, filiale de la holding royale Al Mada, le duo Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) – groupe OCP ou encore Maghreb Steel. D’autres, des entités semi-publiques comme Masen. Enfin, des institutions publiques sont représentées, comme l’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (IRESEN) ou encore l’Autorité nationale de régulation de l’énergie (ANRE).

à lire aussi

Tous sont présents ce…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés