“Label Maroc” : ce que prévoit Mehdi Bensaid pour la préservation du patrimoine 

Perpétuer l’histoire du Maroc et la faire découvrir au public passent par la réhabilitation des sites historiques et la mise en valeur de ces lieux de mémoire. Le ministre de la Culture, Mehdi Bensaïd, a présenté les grands axes définis par son département pour la préservation du patrimoine, qui font écho aux récentes recommandations du CESE.

Par

Le ministre de la Culture, Mehdi Bensaïd, a effectué, en mars dernier, une visite de terrain pour s’enquérir de plusieurs sites historiques et projets culturels et patrimoniaux dans la province de Larache. Crédit: TOUMI/TELQUEL

Nous avons des lieux de mémoire qui pourraient être des musées de plein air. Il s’agit d’offrir aux gens la possibilité de découvrir l’histoire de manière agréable, en même temps que de créer des conditions de tourisme du patrimoine. En Europe, les lieux de mémoire produisent une énorme valeur ajoutée. Nous avons plus d’atouts que l’Espagne et son patrimoine andalou, puisque le berceau est chez nous”, constate l’historien Mustapha Qadery. C’est au fond la philosophie des mesures annoncées par le ministre de la Culture. “C’est avec un immense plaisir que je partage avec vous la célébration de cette Journée mondiale du patrimoine, ainsi que du lancement du mois du patrimoine”, a entonné Mehdi Bensaïd, le 18 avril au Jardin d’essais botaniques de Rabat….

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés