Flambée des prix des carburants: que font d’autres pays pour protéger le pouvoir d’achat de leurs citoyens?

Remise sur les prix à la pompe, aides directes, subvention du transport en commun… plusieurs pays européens ont décidé d’intervenir pour protéger leurs citoyens de la hausse des prix des carburants. Si ces états ont une marge de manœuvre financière plus conséquente que la nôtre, le mode d’intervention pourrait inspirer Aziz Akhannouch et son gouvernement.

Par

Plusieurs pays européens ont pris des initiatives pour alléger la facture des consommateurs. Crédit: AFP PHOTO / OSCAR SIAGIAN

France : des remises à la pompe

Depuis le 1er avril et pour une durée de 4 mois, l’État français accorde une remise à la pompe par litre de 18 centimes d’euro en métropole, 17 centimes en Corse, 15 centimes en Outre-mer. Coût de l’opération : plus de 2 milliards d’euros. Le gouvernement a tranché pour une remise plutôt qu’une baisse des taxes. Plusieurs raisons justifient ce choix. “D’abord, parce qu’il faut une loi et cela prend plus de temps. Ensuite, parce que moins taxer une énergie polluante est anti-écologique. Enfin, parce que cette remise permet d’aider tout le monde y compris les professionnels qui sont exonérés de taxes”, a expliqué le Premier ministre Jean Castex dans une interview accordée au quotidien Le Parisien

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés