Youssouf Hadji : “Au Qatar, il va falloir arriver avec 11 athlètes qui ont l’habitude de jouer ensemble”

DR

Smyet bak ?

Abed.

Smyet mok ?

Yamna.

Nimirou d’la carte ?

PK43, après je ne sais plus (rires).

Le Maroc ira à la Coupe du Monde au Qatar après sa victoire sur la RDC à Casablanca. Nous tenons enfin le match référence de l’ère Vahid ?

C’est l’idéal pour un match de qualification, là où tout commence. Il faut faire la fête, bien savourer, puis s’appuyer sur les bonnes choses qui ont pu être accomplies lors de ces éliminations de Coupe du Monde. Au Qatar, ça va être une tout autre histoire inchallah.

Durant ce match, le public de Donor semblait quasiment communiquer avec les 11 joueurs. Douzième homme ou deuxième coach ?

C’est un tout en même temps. Le complexe Mohammed V a cette ambiance mythique. Pour moi qui ai pu jouer dans ce stade, je pense qu’il nous donne des ailes, mais uniquement quand ça se passe bien. C’est vrai que ça peut être très compliqué dans le cas contraire. Les supporters ont joué ce mardi un rôle…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés