Énergies renouvelables : Gaia Energy et Gandyr, un mariage maroco-israélien

Annoncé le 24 février, l’investissement de 13 milliards de dirhams de la société israélienne Gandyr dans des projets de l’énergéticien marocain Gaia Energy est présenté comme le plus gros investissement privé israélien au Maroc depuis la normalisation des relations entre les deux pays.

Par

DR

Pour entrer dans le capital de l’énergéticien marocain, Gandyr a posé sur la table une enveloppe qui ferait pâlir le plus inflexible des industriels. À travers Marom, sa filiale marocaine, l’entreprise israélienne va injecter 13 milliards de dirhams dans Gaia Energy, sur les deux prochaines années. Ce deal a été scellé en marge de la visite au Maroc de la ministre israélienne de l’Industrie Orna Barbivai, et dans la foulée de la normalisation des relations économiques entre le royaume et l’État hébreu. “Nous sommes ravis de la progression convergente de nos deux peuples frères. Progression qui s’inscrit dans les sillons de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Dans la continuité de ce rassemblement et afin de dynamiser la coopération économique entre nos deux pays, nous sommes fiers d’annoncer cet investissement majeur dans…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés