“Inventing Anna” : Anna Sorokin, l’escroc aimée de tous

En 9 épisodes, la série “Inventing Anna” revient sur l’une des arnaqueuses les plus énigmatiques de notre époque.

Par

Disponible sur Netflix

Toute cette histoire que tu t’apprêtes à t’asseoir sur ton gros cul et à regarder, comme un gros morceau de rien, parle de moi. Tu me connais. Tout le monde me connaît. Je suis une icône, une légende”. Tels sont les mots que prononce, de manière hautaine, Anna Delvey au début de la série qui retrace la vie d’Anna Sorokin, fausse héritière allemande qui a réussi à escroquer des personnes haut placées, hôtels et banques, notamment à New York. La jeune femme de 25 ans, d’origine russe et au visage innocent, est considérée comme l’une des plus grandes escrocs du XXIe siècle. Et elle en est fière. C’est sur ce côté “psychopathe angélique” que Shonda Rhimes, la célèbre showrunner de la série, s’est concentrée pour raconter la vie d’Anna Sorokin (interprétée par Julia Garner), qui s’installe en 2016 à New York où elle mène la grande vie. Elle apparaît tour à tour manipulatrice, froide, élégante, raffinée, légère, amoureuse…

Trop désagréable pour être…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés