Anas Guennoun de West Capital Partners : “Un Plan Marshall dédié au secteur de l’éducation est indispensable”

2022, l’année du rebond économique ? Dans un contexte de flou conjoncturel, TelQuel questionne les patrons de grandes entreprises afin de recueillir leurs prédictions. Dans cet épisode de #Rebound, Anas Guennoun, managing partner de la banque d’affaires West Capital Partners, nous livre son analyse des enjeux de l’année en cours. Selon lui, le Maroc doit investir massivement dans sa jeunesse.

Par

Anas Guennoun, managing partner de la banque d’affaires West Capital Partners. Crédit: DR

TelQuel : La relative persistance d’Omicron tempère les espoirs d’un net rebond de l’économie en 2022. Quelles opportunités et quels défis entrevoyez-vous au cours de cette année qui débute ?

Anas Guennoun : Le variant Omicron ne semble plus représenter un réel danger. D’ailleurs, plusieurs pays européens ont mis fin à toutes les mesures sanitaires liées au Covid-19. À mon sens, la véritable menace qui pèse sur l’économie mondiale provient davantage du renchérissement significatif des matières premières. L’inflation que cela va engendrer sur les prix des biens de consommation et d’équipement va impacter le pouvoir d’achat des ménages et risque de provoquer, ici et là, des tensions sociales. Au Maroc, ces risques inflationnistes interviennent dans un contexte assez délicat avec des secteurs d’activité très…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés