Abdou Souleye Diop : “Il faut dépolluer la marque Maroc des faux pas qui peuvent la fragiliser”

Smyet bak?

Babacar Diop.

Smyet mok?

Bongal Ba.

Nimirou d’la carte ?

Je vous donne celui de ma carte sénégalaise : 1751197002237.

Vous êtes sûr que ce n’est pas votre RIB ?

Non, c’est bien le numéro de ma carte ! (Rires)

Êtes-vous sorti célébrer le sacre de l’équipe sénégalaise à la CAF ?

Plus que célébrer, puisque j’étais sur place. J’ai vécu toute l’aventure avec l’équipe nationale sénégalise jusqu’au sacre. Après la victoire, on a fêté ça jusqu’au bout de la nuit et j’ai dormi avec l’équipe à l’hôtel. Le lendemain, j’ai eu le plaisir de rentrer avec les joueurs au pays, où la réception a été exceptionnelle. Un moment inoubliable !

Déçu pour le Maroc ?

Oui, très. A la base, je me suis rendu au Cameroun pour supporter les deux équipes. J’étais au stade le jour de notre défaite contre l’Egypte. Grosse déception, car le onze national avait les moyens d’aller beaucoup plus loin dans la compétition. J’aurais adoré une finale Maroc-Sénégal.

Et vous auriez été pour qui ?

Pour le vainqueur ! (Rires)

Etes-vous le plus…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés