Ecstasy et autres psychotropes : démantèlement d’un trafic de plus de 18.000 comprimés à Casablanca

Les éléments de la brigade de la police judiciaire de Casablanca ont mis en échec, ce 15 février, une tentative de trafic de comprimés psychotropes et d’ecstasy. Plus de 18.000 comprimés ont été saisis à bord d’un camion de transport de marchandises.

Par

La police a saisi le 1er juin dernier, 568.000 comprimés d'ecstasy au port de Tanger Med. Une prise nationale record. Crédit: MAP

Les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca ont mis en échec, ce mardi 15 février dans la matinée, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic de 18.010 comprimés psychotropes et d’ecstasy à bord d’un camion de transport de marchandise.

à lire aussi

Les fouilles du camion, arrêté après son arrivée à l’entrée de la rocade de Casablanca, ont permis la découverte de 18.000 comprimés de type “Rivotril” (molécule médicamenteuse de la classe des benzodiazépines, dont l’utilisation à long terme présente un risque de dépendance) et de 10 unités d’ecstasy, minutieusement dissimulés dans la cabine du véhicule, indique le communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le conducteur du camion, âgé de 42 ans, a été interpellé.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer l’ensemble des ramifications et interpeller les éventuels complices dans cette activité criminelle.

(avec MAP)