Samya El Mousti : “Le décès de Rayan met en lumière la précarité des enfants en milieu rural”

Pour Samya El Mousti, directrice Maroc de l’association SOS Villages d’enfants, contre l’abandon des enfants et pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, le tragique décès de Rayan, 5 ans, tombé dans un puits, doit permettre de replacer la question de la protection de l’enfance au cœur des préoccupations et des débats publics.

Par

Mobilisation des secouristes au-dessus du puits où est tombé le petit Rayan. Crédit: AFP

TelQuel : De votre point de vue, qu’est-ce que le drame de Rayan met en lumière sur la situation des enfants en milieu rural ?

Samya El Mousti, directrice Maroc de l’association SOS Villages d’enfants.Crédit: DR
Samya El Mousti : Cette chute accidentelle et mortelle vient nous rappeler qu’il y a encore dans les zones rurales des puits abandonnés ou en cours d’exploitation qui ne sont pas scellés, sécurisés et qui présentent un grand danger pour les populations de ces régions, notamment les enfants. Il est temps de se pencher sérieusement sur ce problème pour éviter ce genre d’accidents souvent mortels. Il faut activer les lois ayant trait au creusement des puits. D’un point de vue plus général, le décès de Rayan met…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés