Vaccin et pilule anti-Covid : Pfizer prévoit d’engranger 54 milliards de dollars en 2022

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a indiqué, mardi, qu’il envisage d’écouler, durant l’année en cours, 32 milliards de dollars de son vaccin contre le Covid-19, et 22 milliards de dollars de sa pilule destinée à traiter le coronavirus.

Par

Illustration Crédit: JEFF PACHOUD / AFP

Le vaccin, basé sur la technologie de l’ARNm qui est également à l’origine des vaccins de son rival Moderna, est utilisé dans plus de 160 pays, dont les États-Unis.

L’entreprise américaine a largement profité du vaccin qu’elle a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech sous le nom de Comirnaty. Son chiffre d’affaires a bondi de 95 % en 2021, à 81,3 milliards de dollars, et son bénéfice net a plus que doublé, à 22 milliards de dollars.

à lire aussi

Début 2021, le groupe prévoyait de vendre 15 milliards de dollars de Comirnaty avant de relever ses prévisions plusieurs fois. En janvier dernier, il a annoncé avoir lancé un essai clinique visant à en tester une version spécifique pour le variant Omicron.

S’agissant de sa pilule anti-Covid, un traitement commercialisé sous le nom de Paxlovid autorisé fin décembre aux États-Unis, Pfizer en a déjà vendu 72 millions de dollars en 2021. Les prévisions pour 2022 sont basées sur les contrats et engagements pris fin janvier et pourraient donc encore augmenter, précise l’entreprise.

Le groupe s’attend au total à un chiffre d’affaires compris entre 98 et 102 milliards de dollars pour cette année et à un bénéfice ajusté par action compris entre 6,35 et 6,55 dollars.

(avec MAP)