Le Maroc, entre guerre coloniale et guerre civile

Épisode 7. Dans l’histoire du Maroc, la Première Guerre mondiale est reléguée au second plan, derrière la guerre de conquête française et la résistance anticoloniale. Durant 4 ans, ces 2 conflits s’entrecroisent et les flux de circulation se complexifient. Des soldats marocains rejoignent les troupes françaises. Des esclaves passent dans les camps de tirailleurs sénégalais créés au Maroc. Des hommes partent se battre en France quand, en sens inverse, des prisonniers allemands sont exploités dans les grands chantiers du protectorat.

Par

Dans le récit européen, la Première Guerre mondiale marque l’histoire du XXe siècle. Dans cet arc historique, des soldats marocains débarquent en métropole, dès août 1914, pour rejoindre la bataille de la Marne. Et, en 1915, le Maroc entre officiellement en guerre aux côtés de la France.

Mais de l’autre côté de la Méditerranée se joue une “autre temporalité, une autre chronologie”, que nous décrit Rita Aouad, historienne, professeure d’histoire et auteure. “Cette Grande Guerre finalement n’en est pas une pour les Marocains”. Vue d’un autre angle,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés