Rachid Hammouni : “Au parlement, les ministres viennent lire des réponses écrites”

Elu député de Boulemane pour la troisième fois consécutive sous les couleurs du PPS, le député Rachid Hammouni s'est prêté au jeu de l'interrogatoire de TelQuel. Pour tacler la majorité gouvernementale et l'intervention des membres de l'Exécutif dans l'hémicycle.

Par

Rachid Hammouni Crédit: DR

Smyet bak ?

Mohamed.

Smyet mok ?

Amina.

Nimirou d’la carte ?

CB23014.

Au parlement, Aziz Akhannouch a déclaré que “la culture est absente depuis 10 ans” et que les “gouvernements précédents n’ont pas travaillé sur une stratégie culturelle”. Pourquoi ne pas lui avoir rappelé qu’il était membre influent de l’Exécutif durant cette période ?

Aziz Akhannouch aime bien répéter que ses prédécesseurs n’ont rien fait, sauf en Agriculture. C’est comme s’il était ministre d’un gouvernement tiers.

Le ministre PPS de la Culture sous l’ère Benkirane, Mohamed Amine Sbihi, n’avait-il aucune stratégie sectorielle, comme le prétend Ssi Aziz ?

Les ressources allouées annuellement à la Culture ont toujours été inférieures au budget de roulement d’une simple association. Cela dit, chaque ministère dispose d’une vision qui ne peut se concrétiser qu’en fonction du ministère…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés