CAN 2021 : la CAF inflige des sanctions aux fédérations et sélections de plusieurs pays

Le conseil de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a infligé, le 24 janvier, des sanctions à des fédérations, sélections et officiels dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021) qu’accueille actuellement le Cameroun.

Par

Patrice Motsepe lors de son discours devant le congrès de la CAF en tant que président élu, le 12 mars à Rabat.

La fédération algérienne de football a ainsi reçu une amende de 5000 dollars pour l’envahissement du terrain déclenché par un de ses supporters jeudi dernier au stade de Japoma à Douala, lors de la rencontre ayant opposé sa sélection à la Côte d’Ivoire (1-3). Un avertissement a également été adressé à la fédération camerounaise “pour le manque de sécurité lors dudit match et un rappel sévère au strict respect des règles de sécurité”.

Pour la même rencontre, une amende de 10.000 dollars a été infligée à la fédération ivoirienne de football, dont 5000 dollars avec sursis à condition qu’un tel incident (envahissement du terrain par ses supporters) ne se reproduise pas pendant le tournoi.

S’agissant de la rencontre Gambie-Tunisie (1-0) du même jour à Limbé, comptant pour la même phase de la compétition, l’entraîneur de la sélection tunisienne Mondher Kbaier et son gardien de but Farouk Ben Mustapha écopent chacun d’une amende de 5000 dollars, le premier pour être entré sur le terrain sans autorisation de l’arbitre, et le second pour avoir “utilisé un langage vulgaire” envers l’arbitre.

à lire aussi

Pour rappel, la rencontre tenue hier entre le Cameroun et les Comores a été le théâtre d’une bousculade mortelle à l’entrée du stade d’Olembé, causant la mort de huit personnes. Le président camerounais Paul Biya a ordonné une enquête sur l’affaire.

(avec MAP)