“7 prisonniers”: le drame des travailleurs au Brésil

Avec ce film dramatique, le réalisateur brésilien Alexandre Moratto dépeint la violence psychologique de l’esclavage moderne et du désespoir économique.

Par

Disponible sur Netflix

La première scène se passe à la campagne. Mateus est en train de déjeuner avec sa mère et sa sœur. C’est son dernier repas avec sa famille, car il a trouvé un travail à Sao Paulo. Sa famille est fière de lui. Il va enfin la sauver de la misère dans laquelle elle vit depuis des décennies. Il fait ses adieux et embarque, en compagnie de ses amis Ezequiel, Isaque et Samuel dans un autocar. Direction la ville. Ils envoient des ondes de joie, car ils pensent changer le destin de leurs parents, frères et sœurs. Ils arrivent à Sao Paulo et entrent dans une ferraille. Un endroit d’où ils ne vont jamais sortir, avec un patron, impitoyable, qui leur mène la vie dure.

Un huis clos infernal

Disponible sur Netflix
Quatre amis, qui vont être rejoints par trois autres personnes. Ensemble, ils vont vivre dans un dépotoir où…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés