100 jours du gouvernement Akhannouch : un grand oral et peu de réponses 

Pour son premier grand oral médiatique, Aziz Akhannouch a livré mercredi 19 janvier le bilan des 100 premiers jours de son gouvernement. Une sortie peu reluisante, compte tenu des réponses peu convaincantes du patron de l’Exécutif. Florilège.

Par

Il en a fait sa promesse de campagne. Avant les élections législatives du 8 septembre, le président du RNI et ministre sortant de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, répétait à l’envi que les Marocains méritaient mieux. Comprendre : un meilleur chef du gouvernement, une meilleure cohésion gouvernementale, un meilleur système de santé, une meilleure école publique. Bref, avoir mieux que ce qui s’est fait jusque-là sous nos cieux. Depuis, cette promesse était reprise en chœur par les militants du parti de la colombe avant le triple scrutin du 8 septembre. Avec un slogan : “Tstahel hseen” (tu mérites mieux, ndlr). Plus de 100 jours après son investiture, l’Exécutif a-t-il été à la hauteur de ses engagements ? Aziz Akhannouch a essayé tant bien que mal d’en convaincre les téléspectateurs lors d’un entretien diffusé ce 19 janvier sur Al Oula et 2M.

“Je suis optimiste”

Car la première sortie médiatique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés