Covid-19 : y a-t-il réellement une pénurie de médicaments au Maroc ?

La guerre des mots entre la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc et le ministère de la Santé ne faiblit pas. Alors que les cas de contaminations au Covid-19 explosent, ce syndicat des pharmaciens alerte sur une rupture de plusieurs médicaments essentiels. Décryptage.

Par

AFP

Après avoir alerté sur “une pénurie” de plusieurs types de médicaments, dont ceux prescrits contre le Covid-19, la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) en remet une couche ce vendredi 14 janvier, dans un communiqué incendiaire envers la tutelle, qu’elle accuse de croiser les bras devant la crise de l’approvisionnement à laquelle feraient face les patients marocains.

“Nous suivons avec grande inquiétude la réaction du ministère de la Santé aux problématiques vécues par le secteur du médicament et de la pharmacie au Maroc”

Mohamed Lahbabi, président de la CSPM
“Nous suivons avec grande inquiétude la réaction du ministère de la Santé aux problématiques vécues par le secteur du médicament et de la pharmacie au Maroc, particulièrement celles qui ont émergé ces dernières semaines et qui ont vu une rupture inédite des médicaments dans les…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés