La compagnie britannique Chariot annonce une “découverte importante de gaz” au large de Larache

Dans un communiqué publié ce lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte d’un nouveau réservoir de gaz, bien plus important que celle du premier puits Anchois-1. Une découverte dépassant largement les attentes de la compagnie.

Par

HAIDAR MOHAMMED ALI / AFP

Près d’un an après les premières opérations de forage dans le gisement « Anchois » au large de Larache, organisées dans le cadre du permis d’exploration Lixus Offshore, la compagnie britannique Chariot qui détient 75% du permis d’exploration a publié ce lundi les premiers résultats du puits d’évaluation et d’exploration Anchois-2.

Avec la mise en évidence du second réservoir, les explorations de la plateforme Stena Don ont confirmé l’une des hypothèses des études précédentes : la zone détient un potentiel bien plus important que prévu.

« L’interprétation préliminaire des données confirme la présence d’importantes accumulations de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits, avec une couche de gaz nette calculée totalisant plus de 100 m, contre 55 m dans le puits de découverte initial d’Anchois-1 » a indiqué la compagnie sur Twitter, précisant que « des réservoirs de haute qualité ont été trouvés dans tous les sables gazeux ».

Dans son communiqué, le PDG par intérim de la compagnie, Adonis Pouroulis a déclaré : « Je suis ravi d’annoncer que Chariot, en plus de mener avec succès une opération de puits d’évaluation, a fait une importante découverte de gaz au puits Anchois-2 qui dépasse largement nos attentes. Nous continuons à mener des analyses plus approfondies sur les données recueillies à partir du puits, mais dans l’état actuel des choses, nous pensons que le résultat est transformationnel pour l’entreprise ».

Chariot compte aujourd’hui analyser ces résultats de façon plus approfondie afin de déterminer l’ampleur du développement gazier potentiel de la zone.

Suite à ces découvertes, la plateforme Stena Don prévoit de se déplacer vers le premier puits de découverte Anchois-1 afin d’évaluer l’intégrité du puits foré précédemment et de fournir un futur puits de production en cas de succès de cette opération de rentrée.