Dispositifs médicaux : les ambitions de Ryad Mezzour pour garantir l’autonomie industrielle et sanitaire du Maroc

Encore largement dépendant des importations, le marché des dispositifs médicaux et produits de santé est amené, aux yeux du ministre de l’Industrie Ryad Mezzour, à devenir l’un des secteurs “structurants de la souveraineté nationale en matière sanitaire”.

Par

Le ministre de l'Industrie Ryad Mezzour dans les locaux d'ABA Capital, le 29 décembre 2021. Crédit: DR

Le “Made in Morocco” prend de l’épaisseur, cette fois dans le domaine des produits de santé. Ce mercredi 29 décembre, le MMI Cluster (Moroccan medical biomedical industry cluster) a signé une convention de partenariat avec le groupe ABA Technology, spécialisé dans l’Internet des objets, l’électronique et le numérique. Des accords qui viennent “organiser” les différents axes de collaboration, parmi lesquels un partage d’expertise dans la fabrication des dispositifs médicaux, le transfert du savoir-faire technologique ainsi que la mise à disposition des structures industrielles du groupe, notamment son site localisé à Bouskoura.

à lire aussi

Un protocole de signature à laquelle a assisté le ministre de l’Industrie Ryad Mezzour qui s’est dit “littéralement bluffé par l’inventivité et le génie marocain”. Le ministre n’a pas manqué de vanter les potentialités d’une autonomie en matière des dispositifs médicaux, le voyant, “ces prochaines années”, comme l’un des “secteurs structurants de la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés