Covid-19 et VIH : quand une épidémie en cache une autre 

Le ministère de la Santé et l’Association de lutte contre le sida (ALCS) ont chacun publié leur rapport annuel sur le VIH pour l’année 2020, marquée par l’avènement de la pandémie de Covid-19. Pour la première fois depuis plusieurs années, les indicateurs de dépistage sont en baisse, bien que le Maroc conserve sa position de leader régional dans la lutte pour l’éradication du sida.

Par

Organisées par l’ALCS, les séances de dépistage du VIH en dehors des structures de santé pourraient inspirer les tests de dépistage du Covid-19. Crédit: DR

Récemment publiés à la mi-décembre, les deux rapports de l’Association de lutte contre le sida (ALCS) et du ministère de la Santé sur la situation épidémiologique du VIH portent l’empreinte de l’entrave constituée par la pandémie de Covid-19 aux actions de sensibilisation et de terrain fournies par les associations nationales et locales. Par conséquent, si les principaux chiffres et indicateurs connaissent une baisse générale — la première depuis au moins 2014 — les dégâts ont pu être contenus, affirme l’Association de lutte contre le sida (ALCS) en activité depuis 1988. Quelques jours seulement après le début de la pandémie, en mars 2020, une réunion d’urgence a été tenue entre le ministère de la Santé et les principaux…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés