Théorie du complot : le Marocain, ce complotiste qui s’ignore

Du classique complot sioniste aux petits hommes verts, la société marocaine est traversée par des paranoïas diverses et variées. La croyance en ces théories peut avoir aussi bien des ressorts psychologiques que politiques et sociaux.

Par et

TELQUEL

Est-ce qu’on a vu toute la Terre pour pouvoir théoriser sa création ?”, s’interroge Farid*, un artiste marocain que nous avons contacté. Lui réfute la théorie du Big-Bang, et ne semble pas se fier au discours scientifique officiel. “Quand on arrive au Pôle Nord et au Pôle Sud, on ne sait pas ce qu’il y a après”, poursuit-il.

“Il est tout à fait possible que l’on découvre un nouveau continent dans quelques siècles”

Farid
Une manière de suggérer que la Terre ne serait pas forcément ronde ? Farid* reste évasif : “Nos informations sont très limitées. La Terre est beaucoup plus grande que tout ce qu’on a découvert à ce jour. Il est tout à fait possible que l’on découvre un nouveau continent dans quelques siècles”. Comme lui, ils sont des millions à travers le monde à aller à l’encontre des discours officiels, et chercher des vérités dites…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés