Archéologie : à la rencontre de l’homme de Bizmoune, vieux de 150.000 ans 

Les plus anciens éléments de parure dans le monde ont récemment été découverts dans la province d’Essaouira. La grotte de Bizmoune cache d’autres surprises, que révéleront de prochaines publications scientifiques. Visite exclusive d’un haut lieu de la préhistoire.

Par et

La grotte de Bizmoune se trouve à une vingtaine de kilomètres au nord-est d’Essaouira, perchée à près de 300 mètres d’altitude. Crédit: YASSINE TOUMI

Perchée à près de 300 mètres d’altitude, la grotte de Bizmoune se trouve à une vingtaine de kilomètres au nord-est d’Essaouira. Le site domine le massif de Jbel Lahdid, qui renferme plus de 600 hectares de thuya et d’arganiers, deux essences emblématiques de la province. Une tour de contrôle naturelle se dresse devant le visiteur, dans une région où la présence humaine est avérée depuis au moins 1,3 million d’années, selon les spécialistes. C’est là que Abdeljalil Bouzouggar, professeur d’archéologie préhistorique à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP), a mené une équipe scientifique aux résultats prodigieux. Lauréat de la deuxième promotion de l’INSAP, le professeur Bouzouggar a commencé ses prospections archéologiques dans la zone en 2004. La grotte, elle, a été découverte en 2008. Plus de dix ans de fouilles sont alors entrepris en partenariat avec l’Université de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés