13 milliards de crédit TVA : l’impressionnant cadeau de noël d’Akhannouch aux patrons

Remboursement intégral du crédit TVA ? Adjugé ! Aziz Akhannouch régale les chefs d’entreprise en apurant tout le stock des dettes TVA de l’État. Si la puissance publique s’acquitte d’un devoir, pourquoi tout restituer d’un coup, au moment où des secteurs entiers dépérissent à cause du Covid ? Et pour quelle utilité immédiate ? Alors que chaque dirham d’argent public compte, retour sur un beau cadeau de noël offert aux patrons.

Par

Aziz Akhannouch a surpassé les attentes du patronat. Le syndicat présidé par Chakib Alj avait négocié un remboursement 13 fois moins élevé quelques jours avant son annonce. Crédit: DR

Treize milliards de dirhams, c’est le montant qu’Aziz Akhannouch compte injecter dans les trésoreries du secteur privé. D’un coup d’un seul ! L’annonce, faite devant l’hémicycle le 29 novembre, a diffusé une onde de joie dans l’écosystème des affaires. Les patrons accueillent avec un satisfecit non dissimulé cette manne qui correspond à la totalité des arriérés de crédit TVA due par l’État aux entreprises, principalement exportatrices. La décision d’Akhannouch fait office de belle cerise sur le gâteau, car, trois jours auparavant, le directeur général par intérim de la DGI, Mohamed Zazou, invité par la CGEM, avait promis le remboursement avant décembre de 1 milliard de crédit TVA au privé. L’annonce avait été mise en…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés