Après l’accord militaire Maroc-Israël, une co-entreprise pour la fabrication de drones ?

Signé le 24 novembre dernier en marge de la visite du ministre israélien de la Défense à Rabat, l’accord de défense entre le Maroc et Israël prévoit un volet sur la coopération dans l’industrie militaire. En creux, il pourrait s’agir de l’installation sur le sol marocain d’une plateforme de fabrication de drones sous licence israélienne. Où en est ce projet ?

Par

DR

Avec ce transfert d’une partie de la technologie israélienne, l’industrie militaire marocaine s’en trouverait renforcée. Outre la formation, le renseignement et la vente d’armes, l’accord de défense signé le 24 novembre par le Maroc et Israël prévoit aussi une collaboration dans l’industrie militaire. Pour ce dernier volet, deux usines de fabrication de drones de renseignements et de combat sous licence israélienne vont être implantées, une dans le nord-est et une autre dans le sud du royaume, selon le site spécialisé dans les questions de défense Shepard, qui cite des sources israéliennes.

Une co-entreprise d’intérêts pour les deux pays

Au-delà du lieu d’implantation, le site Africa Intelligence révélait déjà à la mi-septembre des négociations avancées entre Bluebird Aero Systems et…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés