Langues, mathématiques... Le bilan accablant sur les savoirs fondamentaux des élèves

Dans sa dernière évaluation nationale des acquis des élèves, le Conseil supérieur de l’éducation alerte sur les lacunes accumulées par les jeunes Marocains dans les savoirs fondamentaux à la fin des années primaire et collège. Des chiffres inquiétants, d’autant que ne cesse de se creuser l’écart entre les élèves du public et ceux scolarisés dans le privé.

Par

Rentrée scolaire 2020. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Des fondamentaux toujours plus défaillants dans les salles de classe. Le constat dressé par le dernier rapport du programme national d’évaluation des acquis des élèves (PNEA) se montre sans appel. Il révèle une faiblesse “notoire”, si ce n’est “généralisée” chez les jeunes Marocains dans l’apprentissage des savoirs communs que sont les compétences linguistiques, mathématiques et scientifiques.

À l’horizon 2035, le rapport de la CSMD appelle de ses vœux que 90 % des élèves possèdent “les compétences scolaires fondamentales à la fin du cycle primaire”.Crédit: Yassine Toumi / TelQuel
Selon l’étude, certains élèves arrivent à la sixième année du primaire sans avoir assimilé les prérequis des cinq dernières années. Il en va de même au niveau du collège. Des lacunes qui…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés