Ayoub Harij, le sens des affaires

À 38 ans, celui qui en est à sa troisième expérience entrepreneuriale dirige aujourd’hui Sle3ti, une plateforme digitale de mise en relation entre distributeurs et détaillants.

Par

Ayoub Harij.

Flair commercial

Rien ne prédestinait Ayoub Harij, ingénieur de formation, au monde des affaires. Et pourtant, il développe son sens du commerce et des bonnes affaires durant ses années d’étude à l’École nationale supérieure d’électricité et mécanique (ENSEM). “J’ai toujours été très actif dans le parascolaire. À l’ENSEM, je démarchais déjà les entreprises pour financer des projets, des machines ou signer des conventions avec l’école”, nous confie-t-il. Diplômé en 2005, il se rend à l’évidence : il est fait pour un métier commercial plutôt que technique, et rejoint dans la foulée Procter & Gamble, pour chapeauter la distribution des différents produits de consommation du groupe auprès des revendeurs. Deux ans plus tard, il intègre Lesieur Cristal en tant que chef de vente national pour la partie B to B.

Passion foot

Il s’ouvre en 2009 à une expérience internationale en intégrant le groupe Lavazza, en Italie. Si au départ, il avait pour mission de…

article suivant

Gouvernement : le trio RNI-PAM-Istiqlal accouche d’une Charte commune