Visite prévue de l’Israélien Benny Gantz à Rabat : le Maroc en passe de renforcer son hard-power

Benny Gantz, le ministre israélien de la Défense, est attendu au Maroc fin novembre. Au menu, une rencontre avec Abdellatif Loudiyi, son homologue marocain, et une audience avec Nasser Bourita, le chef de la diplomatie du royaume. Dans l’attaché-case du ministre israélien, des accords de défense et autres qui devraient renforcer le hard-power du Maroc dans un contexte régional tendu.

Par

Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, le 14 juin 2021. Crédit: Emmanuel Dunand / AFP

Une visite menée au pas de charge. Annoncée depuis la venue au Maroc de Yaïr Lapid, le ministre israélien des Affaires étrangères, en août dernier, la date de la visite de Benny Gantz était suspendue à la formation du nouveau gouvernement marocain au lendemain des législatives 2021. Sur l’agenda du ministre de la Défense de l’État hébreu, les dates des 24 et 25 novembre prochains marquent désormais sa visite au Maroc. Au menu de cette courte visite, Benny Gantz devrait avoir un tête-à-tête avec Abdellatif Loudiyi, son homologue marocain de la Défense, avant d’être reçu par Nasser Bourita, le chef de la diplomatie marocaine. Sur un plan plus sécuritaire, les deux pays sont déjà liés par des pactes…

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles