20 ans de TelQuel - Ahmed R. Benchemsi : “On a vécu une époque formidable”

telquel

Smyet bak ?

M’hammed ben Ahmed.

Smyet mok ?

Fatiha bent Omar.

Nimirou d’la carte ?

(Sans réfléchir) BK 10 95 95

Qui a eu l’idée de l’Interrogatoire, rubrique-phare de TelQuel ?

Ben, moi. Le premier interrogatoire, c’était Gad Elmaleh, dans une petite pièce sans fenêtres au Hyatt Regency où il logeait, de passage à Casa pour un spectacle. Brahim Taougar, notre photographe de l’époque, avait amené une grosse machine à écrire pour le prendre en photo derrière – c’était le concept, à l’époque.

Les interrogatoires, ça te connaît… Combien au compteur ?

“Je dois reconnaître que les flics ont toujours été corrects avec moi. Ils essayaient de me coincer à chaque fois, bien sûr, mais avec le sourire”

Ahmed R. Benchemsi
Une bonne vingtaine, je dirais. Mais je dois reconnaître que les flics ont toujours été corrects avec moi. Ils essayaient de me coincer à chaque fois, bien sûr, mais avec le sourire. Mon dernier interrogatoire, c’était dans un commissariat à Alger en 2019. Franchement, ça m’a rappelé Casa. Même ambiance mi-menaçante, mi-bon enfant…

Tu as été engagé par…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés